les investisseurs tunisiens et congolais réunis au 3ème Forum économique tuniso-congolais

Pour la quatrième fois, les investisseurs de deux pays se retrouvent pour un partage d’échanges, de rencontres BtoB et prospections de terrains qui doivent aboutir aux échanges de services.

Les relations bilatérales entre la Tunisie et la République Démocratique du Congo datent de longtemps, depuis l’époque de Mobutu.

Dans son adresse, Marie Tumba Nzeza, ministre des Affaires étrangères de la République Démocratique du Congo a rappelé ce lien fraternel entre les deux pays.

« La solidarité de la Tunisie à l’égard de la République Démocratique du Congo se poursuit aujourd’hui notamment par l’accueil des étudiants congolais à Tunis dans les universités et établissements publics pour des enseignements de qualité. Le Gouvernement congolais se réjouit du fait que la solidarité entre les deux pays se porte bien », a indiqué la diplomate congolaise.

Pour son homologue tunisien, Othman Jerandi, qui est aussi ministre de la migration et de Tunisiens de l’étranger, la fréquence de la tenue de ce Forum Économique prouve leur engagement dans cette relation.

Et d’ajouter: « la crise sanitaire a causé un blocage dans les échanges économiques et de leçons ont été tirées dans chaque Etat.
La Tunisie en tant que première destination médicale du monde, va aussi partager cette expérience avec les congolais », a souligné Othman Jerandi.

Le ministre tunisien a en effet annoncé deux bonnes nouvelles qui viennent renforcer ce partenariat.

D’abord, l’augmentation de bourses aux étudiants congolais en Tunisie. Cela, dans le cadre de cette coopération bilatérale.

Ensuite, la Tunisie va apporter son expertise à travers la création d’un Campus Universitaire virtuel dans les prochains jours.

Ce pays du Maghreb veut ainsi investir dans la jeunesse congolaise pour le développement économique durable et mettre de l’avant une synergie durable.

Pour le Directeur général de l’Agence Nationale pour la promotion des investissements (Anapi), Anthony Kinzo, la République Démocratique du Congo offre plusieurs opportunités d’affaires.

Il a présenté quelques projets phares susceptibles d’intéresser des investisseurs tunisiens en quête des marchés.

Quant à elle, la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) a saisi cette opportunité pour plaider en faveur de la protection des investissements de part et d’autre de ces deux pays.

Pour sa part, le président de la Tunisia Africa Business Council (TABC), Organisation marraine de cet événement, est revenu sur la vision principale de TABC.

Selon Anis Jaziri, TABC se veut le principal acteur de référence pour une meilleure coopération Sud-Sud favorisant un développement soutenu et un partage de la prospérité pour l’ensemble du Continent africain.

Il a souligné que 55 femmes et hommes opérateurs économiques de différents secteurs tels que l’agro industrie, les nouvelles technologies de l’information et de la communication, de l’Enseignement supérieur et universitaire, du secteur pharmaceutique, des BTP, Énergie, Commerce ou encore environnement sont sur place à Kinshasa pour tisser des partenariats.

A cet effet, ces assises se tiendront du 22 au 27 mars et il est programmé des rencontres BtoB ainsi que des visites de sociétés et d’entreprises durant la tenue du Forum.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *